Archives pour la catégorie Vidéo

Ce que j’ai envie de dire aux nouveaux

Tout d’abord : BRAVO et BIENVENUE!

Vous avez été acceptés en essai à titre de pompier en probation dans notre organisation.  Vous avez su démontrer des aptitudes aux tests théoriques et par la suite aux tests physiques.  Ceux de vous qui réussissaient ces étapes se présentaient devant un panel d’entrevue qui devait en quelques minutes évaluer si votre profil cadrait à l’intérieur des critères que l’organisation avait établi comme étant nécessaires pour faire partie du groupe. Évidemment, un test médical finalisait le tout, histoire de s’assurer qu’il n’y avait pas d’empêchement de ce côté en lien avec votre nouvel emploi.  Et vous voilà habillés, tous beaux dans vos nouveaux uniformes, nous parlant poliment avec le « vous » en prédominance…  Je suis très heureux pour vous!  Sincèrement, je me rappelle il y a déjà longtemps (plus de 20 ans!) quand  ça m’est arrivé.

KCKFD Graduation Ceremony 007

Mais, il y a un mais…

Vous n’êtes pas engagés officiellement encore!  Vous devez encore réussir votre période de probation de 1 an.  À qui sert cette période de probation?  À la direction du service.  Cette période permettra aux gestionnaires d’évaluer s’ils ne se sont pas trop trompés en vous laissant votre chance!  Mais il n’y a pas que les gestionnaires qui vont vous évaluer, vos officiers et confrères aussi…  En fait dans mon organisation, les gestionnaires n’ont qu’un contact limité avec vous les recrues.  Dans la vie de tous les jours, vous travaillez avec vos confrères pompiers et lieutenants dans les casernes.   Ce sont les officiers de caserne qui inscrivent les observations.  Que vous le vouliez ou non, vous devez vous prouver…  Prouver à tous que pour les 20-25-30 prochaines années, vous êtes la personne sur qui on pourra compter…  Vous devez bâtir votre RÉPUTATION…

Honnêtement, pendant cette période, on ne devrait pas vous retrouver ailleurs que sur le plancher des appareils, dans vos livres ou devant un écran d’ordinateur à visionner de la formation.  En tout cas, pas pendant cette année de probation…  À moins que vous ne soyez le pompier du siècle, maîtrisant dès vos débuts chaque procédure, chaque inventaire de chaque camion, chacune des particularités, opérations et méthodes d’entretien de chaque pièce d’équipement, les subtilités de la détection et mesures, les méthodes de découpe de chaque véhicule en cas de désincarcération,  les opérations et connaissances techniques de chaque véhicule du service que l’on vous confiera…  Vous savez quelles échelles se retrouvent sur quel camion?  Leurs longueurs?  Le fonctionnement de chaque type de lance?  Comment brancher chaque pièce d’équipement électrique?  Comment faire le bon mélange huile-essence pour les outils mécaniques?  Les vérifications à faire sur les embarcations nautiques? Vous êtes encore en mesure de revêtir l’habit intégral en moins de 90 secondes? Évidemment vous savez comment fonctionne l’appareil respiratoire en service?  Vous savez comment remplir tous les formulaires en vigueur au service? Vous vous êtes renseignés sur l’histoire du service?  Son mode de fonctionnement?   Et j’en passe…  Lorsque qu’il vous sera demandé d’aller chercher une scie sur un camion, saurez-vous dans quel coffre elle est située sans ouvrir 6 coffres?  Maîtriser son démarrage? La manipuler?

Et si la prochaine cloche provenait d’une personne qui a besoin d’un sauvetage?  Mais vraiment un SAUVETAGE!  Pas seulement d’une évacuation, mais bel et bien une situation où si elle ne sort pas de sa position dans la prochaine minute, elle ne sera plus parmi nous ou bien si gravement blessée qu’elle ne sera plus jamais la même personne?  Ferez-vous partie de la solution?   Serez-vous la personne sur qui votre collègue pourra compter en cas de problème? Vraiment?  PROUVEZ-LE!

J’ai déjà tout vu ça à l’école…

Que dites-vous?  Vous l’avez appris à l’école?  Mettons une chose au clair, les joueurs des ligues d’élites du sport professionnel font partie de cette élite non pas parce qu’ils ont appris leur sport 1 fois à l’école…  Ils sont là et surtout DEMEURENT dans ces ligues parce qu’ils pratiquent, pratiquent, pratiquent…  Sans arrêt les mêmes jeux, pour que ceux-ci deviennent machinaux… ET POURTANT CE SONT LES MElLLEURS AU MONDE!  Et encore le lendemain ils pratiquent…

Ferez-vous partie des meilleurs?  On ne s’attends pas à votre arrivée que vous connaissiez tout.  J’ai 22 ans de métier, j’ai participé à des milliers d’heures d’interventions de toutes sortes et je ne compte plus les heures de formations.  J’ai pourtant encore l’impression que je n’en connais pas assez dans le métier…  Il y a trop à connaître, chaque intervention est différente et fera appel à vos connaissances, votre calme, votre capacité à vous débrouiller, et surtout l’habileté à vous servir des outils et techniques nécessaires.  On ne s’attend pas à ce que vous soyez le meilleur en débutant mais on s’attend à vous voir proactif, intéressé, curieux, impliqué, en train de lire, regarder des vidéos, entretenir les outils et véhicules, vous voir vous exercer avec ces outils…

Mis à part si l’officier vous dit : « Eille le jeune! C’est beau tu peux prendre un break… », vous devriez être actif dans la caserne…

Dans ce métier chaque joueur a de l’importance.  Qu’il soit une source infinie de connaissances, un travailleur infatigable, un leader incontesté, ou le joueur de soutien…  Ce joueur de soutien est là pour sa fougue, son énergie, sa volonté de faire une différence, le pied « dans l’fond » toujours, pour aider à faire gagner son équipe.  Il doit travailler fort…  TOUS les joueurs ont leur importance dans l’équipe…  Lequel des joueurs précédents êtes-vous?  Vous êtes en probation?  Montrez-nous qui vous êtes…  Au moins faites-nous à croire pendant cette période de probation que vous entrez dans l’une des catégories de joueurs recherchés.  Car si vous ne pouvez nous démontrer ça en probation, qu’est-ce que ce sera une fois bien confortablement protégé par votre confirmation d’emploi?

On vous observe, vous bâtissez votre réputation…  Qu’est-ce que l’on dira de vous lorsque votre nom surgira dans une conversation?

Pour ceux qui comprennent bien l’anglais, je vous laisse sur un discours de bienvenue à des recrues par le Chief Billy Goldfeder.  Retenez-en le plus possible…

La probation est terminée?  Now what?  À suivre dans un prochain article…

 

regarde comme il est paresseux le pompier, il est assis sur le tuyau!

images (10)

IMG00693-20110401-0942 (1)

C’est vrai je vous le donne, ça n’a pas l’air très vaillant un pompier assis sur un tuyau pour arroser… Mais j’ai une bonne explication pour vous. C’est une question de physique, et pas nécessairement du physique du pompier! La manipulation des lances incendies amène trois contraintes importantes: le poids de celle-ci, la manoeuvrabilité et finalement la pression de recul.  Les pompiers utilisent plusieurs sortes de lances d’incendie, dépendamment de la tâche à accomplir et surtout de la quantité d’eau que l’on veux projeter.

images (9) téléchargement (2) images (6) téléchargement images (4) Continuer la lecture de regarde comme il est paresseux le pompier, il est assis sur le tuyau!

Non les pompiers ne vous niaisent pas…

images (2)

Vous êtes en ligne dans la circulation, pris en souricière en 10e place, une auto à votre droite, une autre à votre gauche, vous ne pouvez plus bouger. Et soudain, dans votre rétroviseur un mastodonte, un camion de pompiers arrive sirène hurlante, toutes lumières clignotantes…

Voilà votre cœur qui se mets à battre au rythme de la batterie dans le vidéo cover de Van Halen « Hot for teacher ».  Vous voulez bien laisser le passage mais c’est impossible…  Le camion continue à hurler pour tenter de faire stopper la circulation dans l’intersection et faire qu’une ouverture se crée dans cette mer d’automobiles. Vous tentez tout ce que vous pouvez pour laisser le passage et enfin finalement, il se faufile à côté de vous…  Il passe l’intersection et 100 mètres plus loin, vous voyez toutes les lumières qui s’éteignent, la sirène cesse de hurler et le camion continue tranquillement son chemin sans trop se presser!?!  Pire, vous arrivez à la hauteur du camion à l’autre feu de circulation et voyez des pompiers rirent à l’arrière du camion!

pompier qui rit

« NON MAIS ILS NOUS NIAISENT-TU LES POMPIERS OU QUOI??!!

NON les pompiers ne vous niaisent pas!

Une petite explication sur le mode de fonctionnement et les codes de conduite des services d’incendie vous aidera à comprendre. Lorsqu’un appel de feu de bâtiment survient, plusieurs véhicules d’intervention (autopompe, camion échelle, unité d’urgence, etc) sont dépêchés sur les lieux et souvent en provenance de plusieurs casernes.  Cette attribution est nécessaire pour amener sur les lieux de l’incendie les ressources suffisantes prévues par la loi pour intervenir sécuritairement et efficacement sur le sinistre. Cependant lors de l’arrivée de la première unité sur les lieux de l’intervention, l’officier de ce camion évalue la situation, les risques, les besoins en ressources humaines et matérielles et détermine si les autres véhicules qui s’approchent en urgence sont toujours requis de se rendre sur les lieux de l’appel et, s’ils sont requis, est-il nécessaire qu’ils continuent en conduite d’urgence.  

Il arrive aussi qu’un véhicule dépêché sur une alarme incendie reçoive une annulation de la centrale d’appel suite à des informations que l’appel est non-fondé.

C’est dans l’une ou l’autre des situations décrites plus haut qu’il soit possible qu’un camion de pompier doive annuler sa course ou passer en mode de conduite non-urgente et ce, immédiatement après vous avoir mis toute cette pression il y a quelque secondes…

Et la raison de l’annulation de la course ou du changement de mode de conduite en mode non-urgente est simplement une question de gestion de risque.  En effet, les risques de collisions avec un véhicule d’urgence est élevé et si ce n’est pas avec le véhicule d’urgence que la collision survient, c’est entre les véhicules tentant de faire place à ces derniers.  Et frapper avec un camion de 20 tonnes et plus, ça ne pardonne pas! Donc pour diminuer les risques d’accidents, dès que possible on tente d’éliminer les déplacements en urgence.

Rappelez-vous, lorsqu’un véhicule d’urgence arrive par l’arrière, restez calme, ralentissez, serrez vers la droite et laissez passer… Et de grâce, ne vous collez pas dans le derrière du camion par la suite!

Et si arrivé à côté du camion vous voyez des pompiers rirent, c’est probablement une plaisanterie qui s’est dite dans la cabine…  Mais je vous garantie que les pompiers ne vous niaisent pas!

Officiers: Soyez le premier à entrer au feu, et le dernier à en sortir…

ba32fe39953ed57ae2025d8ea9f4b0de

On dit que les services d’incendie sont des organisations paramilitaires…  Notre ennemi est le feu, et nous sommes constamment en guerre contre lui…  Notre ennemi est plus puissant que jamais, avec des bâtiments étanches qui augmentent les risques de Backdrafts et de Flashovers. Une charge calorifique plus élevés que jamais avec tous les produits combustibles de types plastique et polyuréthanes, tous dérivés du pétrole..

Des bâtiments en bois avec des poutrelles ajourées et légères, qui sont économiques pour les constructeurs mais mortelles pour les pompiers.  Des bâtiments en aciers non-protégés qui ont une faible résistance à l’effondrement…

Et pour se battre contre cet ennemi, il faut que les officiers soient alertes pour protéger leurs hommes.  Pour qu’ils reviennent en vie après chaque quart de travail.

Officiez, maîtrisez le comportement du feu, notre ennemi…

Officiez, maîtrisez les bâtiments, le terrain de l’ennemi…

Officiez, maîtrisez les propriétés des combustibles, l’arme de notre ennemi…

Officiers, n’envoyez pas vos hommes là où vous n’iriez pas vous-mêmes…

Officiers, soyez les premiers à entrer…  Et les derniers à ressortir…

Avec tous vos hommes…

Vidéo sur l’attaque initiale des pompiers incluant la recherche de victime et le sauvetage

marcella ave fire

Ce vidéo démontre bien la confusion initiale avec les citoyens paniqués, et le travail des pompiers par la suite.  Un enfant sera sorti par l’officier- pompier qui filme à l’aide d’une caméra de casque.  Par la suite, il effectue une recherche secondaire après l’extinction de l’incendie.  Remarquez le rythme respiratoire diminuer lorsqu’il n’y a plus de victime intérieure.  Remarquez aussi la mauvaise visibilité dont les pompiers ont à faire face.  L’écran lumineux que vous voyez à un certain moment est celui d’une caméra à imagerie thermique, permettant aux pompiers de « voir » dans la fumée.

Partagez avec vos connaissances qui sont curieuses de voir un bout de notre travail!